Birding in Spain’s Wild West (Ver Aves) est situé dans le sud-est de la province de Salamanca, à peu près à une distance moyenne  entre Madrid et Portugal, et dans la Réserve de la Biosphère de Sierras de Béjar et Francia.


Cette position privilégiée fait que dans un rayon de 100km nous pouvons expérimenter cinq habitats complétement  différents:  les montagnes de Gredos et  de la Sierra de Béjar du Système Central au sud; les prairies de céréales et les marécages de la zone de Campo de Alba au nord-est ; les luxuriantes forêts Atlantiques de la Sierra de Francia au sud-ouest; les profondes vallées Méditerranéennes du Parc Naturel de Arribes del Duero au nord-ouest,  et au milieu, les collines recouvertes de bois clairsemés – les ‘Dehesas’ - avec ses chênes verts ancestraux et ses buttes rocheuses de granite, et la Rivière Tormes qui mène au vaste réservoir de Santa Teresa. 
Ceci offre une variété incroyable d’oiseaux pendant toute l’année, ainsi que les migrations saisonnières.
Dans les montagnes de Gredos ou Béjar il est possible de voir les Merles Bleus et les Merles de Roche, ou de repérer l’Aigle royal planant dans les airs.


Une visite aux plaines de céréales de Campo de Alba peut vous gratifier avec la présence de l’Outarde barbue, autant que le Busard Cendré ou le Ganga unibande.


Dans la Sierra de Francia entre ses riches mélanges de châtaigniers, chênes, houx et plus haut, les forêts de pins, il est possible de voir la Mésange huppée à côté du minuscule Roitelet à triple-bandeau ou le Percnoptère d’Égypte décrivant des cercles aux dessus de nos têtes. 


Le Parc naturel des Arribes de Duero est une vraie surprise géographique avec ses profondes vallées et ses terrasses d’orangeraies et d’oliveraies.  L’Aigle de Bonelli nidifie ici ainsi que la Cigogne Noire, et même en hiver on peut trouver la Huppe.
Entre les Chênes vert on peut voir de petites volées de Pie bleue; la Fauvette pitchou qui s’entrevoie parmi les broussailles, et, en été, des Guêpiers et l’Élanion blanc qui pavanent leur habiletés acrobatiques.


Entre Octobre et Février des centaines de Grues se rassemblent en fin de soirée sur les rivages du réservoir de Santa Teresa pour y passer la nuit.